Respiratoire

L’oxygénothérapie

Toute oxygénothérapie est soumise à une prescription médicale. Votre médecin prescripteur établit les traitements en fonction de plusieurs paramètres (pathologie, contraintes techniques, mode de vie, entourage…)
AIRMEDIC en accord avec cette prescription et la réglementation en vigueur vous fournit le matériel adéquat lors de votre retour au domicile.

Au domicile, l’oxygène se présente sous différentes formes :


L’oxygène gazeux

Présenté sous la forme de bouteilles comprimées à 200 bars de plusieurs contenances, il est utilisé dans le cadre d’une déambulation limitée, en poste de secours, ou bien lors de séances courtes nécessitant de forts débits (algies vasculaires de la face).


L’oxygène par concentration

Un appareil appelé concentrateur ou extracteur branché sur secteur sépare l’oxygène de l’air ambiant pour le restituer à plus de 90 % de pureté en sortie d’appareil. Cet appareil est très utilisé dans le cadre de traitements sédentaires, en poste fixe.

 

L’oxygène liquide

Stocké sous sa phase liquide à -183°C, cette modalité permet un débit de 1 à 9 L/min (voire 15L/min). L’oxygène liquide offre un grand pouvoir de restitution en phase gazeuse. Le patient peut gérer le remplissage d’un réservoir portable pour déambuler. Le poste fixe est indépendant de l'électricité. C’est « l’oxygène de la liberté ».

 

Le système Venture Homefill II

Ce système se présente sous la forme d’un compresseur que l’on place sur un extracteur qui va venir utiliser la production d’oxygène de celui-ci afin de le comprimer à l’intérieur de bouteilles qui serviront à la déambulation. Ce système combine en partie les avantages du concentrateur et de l’oxygène liquide pour des patients dont le débit n'excède pas 2,5 litres/minute.

 


 

L’apnée du sommeil

Le Syndrome d’Apnées du Sommeil ou SAS est une maladie respiratoire ayant de graves conséquences sur la santé. A chaque apnée, votre organisme subit un stress. Nuit après nuit, votre sommeil est perturbé, et sa qualité s’en retrouve grandement altérée.
On mesure aujourd’hui la prévalence du syndrome d’apnée du sommeil sur des maladies telles que l’hypertension artérielle, les maladies cardiaques, les accidents vasculaires, le diabète…
Vous souffrez peut-être d’apnée du sommeil…

Cette pathologie parfois discrète est souvent détectée par le conjoint, témoin privilégié des deux symptômes majeurs : les ronflements et les arrêts respiratoires nocturnes.

Voici d’autres signes cliniques :

  • Somnolence au cours de la journée
  • Maux de tête matinaux
  • Altération de l'humeur, irritabilité, dépression
  • Manque d'énergie
  • Troubles de la concentration et de la mémoire
  • Ce syndrome est fréquemment associé à l’hypertension et à une surcharge pondérale

Le Dépistage du SAS s’effectue lors d’un examen polygraphique ou polysomnographique du sommeil réalisé et interprété par un médecin spécialiste du sommeil. Votre médecin traitant peut vous orienter vers cet examen, n’hésitez pas à lui en parler.
Le SAS le plus courant est d’origine obstructive et se soigne très bien, aujourd’hui le traitement de référence et le plus efficace reste la Pression Positive Continue ou PPC ou CPAP.
Après dépistage positif, votre médecin détermine le type de traitement adapté à vos besoins.

 


 

La ventilation

Lorsque la respiration spontanée d’un patient devient insuffisante et ne permet pas d’assurer une hématose (échanges de gaz entre l’air et le sang) satisfaisante, l’apport d’un support ventlatoire peut s’avérer necessaire.
Le but de la VNI est de prendre en charge le travail respiratoire du patient et d'assurer une ventilation alvéolaire suffisante.

Il existe deux types de ventilations :

  • La Ventilation Invasive (VI) qui, comme son nom l’indique s’effectue via l’abord invasif (intubation endotrachéale, canules de trachéotomie ou trachéostomie).
  • La Ventilation Non Invasive (VNI) la plus couramment utilisée au domicile s’effectue à l’aide d’un masque ou d’un embout buccal.

Selon la pathologie et la sévérité de l’insuffisance respiratoire du patient, le médecin oriente le traitement vers différentes options de traitement.

 

 

 


 

La société Airmédic forte de son expérience dans l’assistance respiratoire, fournit au patient tous les outils nécessaires pour le bon déroulement de son traitement.

Notre prestation vous assure :

  • Du matériel adapté aux exigences du traitement dans un délai de réaction très court
  • Une éducation thérapeutique, et un suivi de traitement
  • La gestion du dossier administratif
  • Une coordination avec les équipes de soins
  • Un support d’assistance technique 24h/24 et 7j/7